Renouveler l'air intérieur !

Rester chez soi pour se protéger et protéger les autres, ne signifie pas qu'il faut se calfeutrer à la maison et ne plus en renouveler l'air intérieur. Bien au contraire, il faut aérer régulièrement.
Confiné ou pas, nous passons plus de temps à l’intérieur de nos maisons et appartements qu’à l’air libre. Et les virus ne doivent pas être nos seules préoccupations.

Une étude de l’IFOP sur les perceptions générales autour de la propreté et des pratiques ménagères des Français révèle que 61% des personnes jugent que l’air est plus pollué à l’intérieur de leur maison qu’à l’extérieur !
Nombre de polluants sont en effet susceptibles de se trouver dans nos logements et par conséquent dans nos poumons, puis dans notre corps. Il est important de savoir où se cachent ces substances nocives et comment les éliminer.

Le monoxyde de carbone

Émis par des appareils de chauffage ou de production d’eau chaude mal entretenus, le monoxyde de carbone est à l’origine de nombreuses intoxications chaque année. Ventiler l’atmosphère quotidiennement permet d’évacuer ces particules polluantes.

Les moisissures et champignons

Elles se développent dans les pièces humides comme la salle de bains trop rarement aérée après les douches et les bains. Le principal risque de ces moisissures et champignons est le déclenchement d’allergies. Dans cette pièce, encore plus que dans les autres, pensez à aérer après chaque utilisation de la douche pour assécher les surfaces humides.

La poussière et les acariens

Les tapis, rideaux et même votre lit sont « habités » par les acariens. Allergisants, il faut enrayer leur prolifération en veillant à aspirer, laver et aérer ces supports textiles régulièrement, idéalement une fois par semaine.

Les produits d'entretien et de bricolage

Le formaldéhyde, le xylène, l’ammoniaque…sont des composés organiques volatiles (COV), autant de substances irritantes pour la peau, le nez, les yeux et la gorge. On retrouve ces allergènes dans les détergents, les peintures, les solvants présents dans les meubles et les produits d’entretiens des surfaces et des sols.

La ventilation mécanique, présente dans les maisons, n’est pas suffisante. Il faut aérer en ouvrant les fenêtres pour ventiler de manière efficace chaque pièce durant au moins 30 minutes chaque jour. Été comme hiver, quelle que soit la température extérieure, c’est un geste simple et indispensable pour votre santé et celle de votre entourage.

Pour aller plus loin et gagner en efficacité, on opte pour le renfort de solutions naturelles.

Assainir l'air grâce aux plantes dépolluantes

Dans les années 80, la NASA s’est intéressée aux plantes pour leur pouvoir assainissant de l’air. Certaines variétés comme le Ficus et le Philodendron ont la capacité d’absorber les particules toxiques présentes dans les vernis, plastiques, peintures et autres matériaux d’utilisation présents dans le mobilier.

L'efficacité de l'aromathérapie bio pour assainir son intérieur

L’aromathérapie, c’est à dire l’utilisation des huiles essentielles à visée de bien-être et de santé, peut nous rendre une multitude de services en période d’épidémie virale. Les huiles essentielles de conifères en particulier ont un rôle à jouer pendant cette période de pandémie. Leurs vertus antalgiques, anti-inflammatoires, antibactériennes et antivirales sont aussi tonifiantes pour le corps et l’esprit.

Les huiles essentielles de conifères des Alpes ENEA SENS sont issues de l'Agriculture Biologique. Pin Sylvestre bio, Mélèze d’Europe bio, Epicéa commun bio, Sapin pectiné bio, Douglas bio, elles sont toutes récoltées fraîches et distillées dans les 24h suivant leur ramassage, leur conférant des propriétés actives exceptionnelles. Employées pour leurs actions antiseptiques, elles s’utilisent pures pour assainir l’air que l’on respire avec quelques gouttes sur un mouchoir, également dans un diffuseur d’huiles essentielles ou diluées dans l’eau pour assainir les sols et surfaces ou celle de rinçage du linge.

ENEA SENS nous simplifie la vie et crée un spray assainissant d’air naturel composé de 4 huiles essentielles de conifères des Alpes bio. Cette formule exclusive développée par un docteur en pharmacie apporte une solution naturelle pour assainir l’air de votre intérieur grâce à l’action synergique d’huiles essentielles purifiantes bio.

En attendant la fin du confinement et durant les saisons d’automne et d’hiver, grâce à ses notes olfactives de conifères, le spray assainissant ENEA SENS nous transporte dans la forêt. Ce produit purifiant assainit l’air et nous donne l’énergie des grands espaces !

Et si nous changions d’air ?

Vous avez aimé lire ce post ?

Rejoignez-nous sur
les réseaux sociaux